Constructeurs crankset modifications

If there is something Constructeurs loved, it was to customize stock components, more specifically cranksets.

One famous example can be found on the following Camille Daudon:

  • a hand beveled edge on the visible side
  •  important removal of material on the other side of the crank (in this case, it is certainly the first version of the crank)

It was the most favored technique to loose weight on this specific component. This feature could be find on track bicycles taking part in long track race (hour record, scratch race, …) and other famous Constructeur bikes like Alex Singer for instance (just the hand beleved edge)

Here is the Daudon with the feature adverted above:

And now, one of these amazingly rare crankset in excellent condition, after a slight polishing. This the first version of the Stronglight 49D (also called “Déposé”) and it is very light weighing only 306g … not so bad for a 60 years old crank. Mounted with Cyclo Rosa 44/30 chainrings, it merely weights 480g! For this time, you may leave your carbon crank at home. This version has been manually modified as the filling on the back doesn’t match the profile of the first version.

Now, modern Constructeurs – like the talented JP Weigle – maintain the tradition. Here is an example of what you can find on his flickr:

Cheers.

Advertisements
Comments
2 Responses to “Constructeurs crankset modifications”
  1. montagne says:

    Salut les gars, sans vouloir me la péter je pense que vous n’etes pas juste dans votre analyse.
    Les pedaliers stronglight en dural de la premiere decennie de production ( cela debute juste avant guerre) ont tous cette forme d’origine.
    Peter Weigle fabrique de trés beaux cadres mais raconte aussi des conneries sur le materiel français !
    Certains artisans ont gagnés du poids sur des manivelles ( un Herse de concours de machines sur le bouquin de Heine et un Singer visible a la boutique de ce constructeur qui est aussi un velo de concours de machines). Ces velos là devaient etre legers( pour gagner des points) et tanpis pour les risques de casse ou manque de rigidité.
    Je pense que pour un vélo de Mr toulemonde ils ne prenaient pas de risque pour un gain de poids insignifiant dans le rendement du vélo.
    Le phantasme du velo de constructeur hyper leger est une blague…
    Les randonneuses de concours de 7 ou 8 kg etaient trés fragiles et manquaient vraiment de rigidité. Les pilotes serraient leurs genoux sur le tube superieur dans les descentes pour eviter que cela flotte..
    Une randonneuse Herse faite pour un pilote de la marque pour PBP dans les années cinquante pèse 12.5 kg .
    Je preconise la lecture des revues le cycle ou autre vieux papiers que l’on trouve en France a l’occase.
    Les infos(sur le materiel français) sur le net des sites anglosaxon, c’est souvent du pipo.

    Bonne continuation, dommage que vous utilisiez l’anglais …

    • Il va sans dire que ces machines sont exceptionnelles (d’où leur rareté) et que la production, même des grands constructeurs, n’atteignait pas ce niveau de finition … elles reflétaient le savoir-faire d’un artisan. Et il est bien entendu que cela influait sur le comportement du vélo, surtout qu’à l’époque les métaux utilisés tout autant que les revêtements des routes (entre autres) n’avaient pas la même qualité qu’aujourd’hui.

      Concernant les premiers Stronglight, ceux-ci ont une forme différente et l’allégement est bien le fruit du constructeur.

      Ce qu’il faut en tirer ce sont les procédés mise en oeuvre pour permettre cet allégement de la machine : le pédalier dans le cas de l’article, mais aussi perçages, diminution du nombre de rayons, petites tailles, choix des matériaux spécifiques etc ont toujours valeur d’actualité de nos jours !

      Si vous possédez ou connaissez des revues telles que Le Cycle et avez les moyens de nous en faire parvenir ou de scanner les articles, nous vous en serions très reconnaissants !

      Concernant l’anglais, c’est un choix volontaire pour s’adresser à un public à peu près dix fois plus large que si nous nous étions parqués au seul français. Je vous réponds en français mais s’il vous plaît essayez de composer votre réponse en anglais pour les prochains commentaires, cela facilitera la lecture !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: